Mère célibataire : comment revivre une relation amoureuse ?

Environ la moitié des mariages se terminent par un divorce, selon les statistiques. Il y a plusieurs causes à cela, notamment les personnes qui se marient trop rapidement, sans avoir eu le temps de bien se connaître, qui rencontrent quelqu’un d’autre, qui échouent au « test de la vie commune », etc.

La rupture n’est jamais facile pour les deux parties. Si le couple a des enfants, le dilemme est encore plus grand. Ils restent souvent avec leur mère, ce qui rend plus difficile pour madame de trouver un nouveau conjoint. La psychologie ne peut pas apporter de solution univoque à la question de l’organisation de la vie personnelle, car tout dépend de la femme elle-même, de la manière d’élever les enfants et du désir d’être aimé et heureux à nouveau.

Dans cet article, nous examinerons les problèmes auxquels une mère célibataire est confrontée après un divorce, pourquoi il est si difficile de commencer une nouvelle relation amoureuse, comment gérer vos propres peurs et comment éviter de nuire à vos enfants en épousant un autre homme.

Mère célibataire : difficultés à surmonter pour faire des rencontres et revivre une relation amoureuse

La tranquillité d’esprit et l’état psychologique d’une mère célibataire après un divorce sont largement déterminés par la personne qui a entamé le divorce. Dans la plupart des situations, ce sont les sentiments négatifs qui prévalent : le mode de vie habituel de la femme devra être entièrement reconstruit, une explication pour l’enfant sur la raison pour laquelle maman et papa ne sont plus ensemble doit être élaborée, et la femme elle-même doit assumer le rôle des deux parents. La psychologie d’une maman divorcée est fondamentalement différente de celle d’une femme mariée. Les principales difficultés sont les suivantes.

Un faible soutien familiale

La rupture avec un homme pousse souvent les femmes qui se retrouvent avec des enfants à chercher un emploi supplémentaire, à se lancer tête baissée dans la recherche d’argent. Ceci est particulièrement vrai si l’enfant est un adolescent qui a besoin de vêtements attrayants ainsi que d’argent pour ses dépenses personnelles. Il est bénéfique que les parents aident leurs enfants. Cependant, les grands-parents peuvent vivre loin ou avoir eux-mêmes besoin d’une aide financière, ou ils peuvent être décédés. La mère, qui élève seule l’enfant, devient encore plus déprimée car elle n’a personne vers qui se tourner.

La crainte de ne plus attirer avec le statut de maman célibataire

En effet, par le passé, rares sont les hommes qui osent épouser une femme qui est déjà la mère de l’enfant d’un autre homme. Il y a plusieurs motifs à cela : elle voulait simplement me soutirer de l’argent, l’enfant ne m’accepterait jamais comme natif, il verra toujours son ex, je passerai toujours après elle, etc.

Dans de nombreux cas, les angoisses et les revendications des hommes sont authentiques, mais uniquement parce que les mères célibataires après un divorce voient le mariage comme la seule issue. Elles oublient que le nouveau venu a aussi besoin d’amour et d’attention, et qu’il veut avoir une famille entière plutôt que d’être un homme simplement exploité.

Fixation sur l’ex, ressentiment à l’égard de tout le genre masculin

Lorsqu’une femme se fait larguer, cela se produit. Souvent, la femme va dans les extrêmes : soit elle continue à se languir de son conjoint, tentant de le reconquérir par tous les moyens, soit elle est insatisfaite des hommes en général et ne veut plus rien avoir à faire avec eux. Ce sont là quelques-unes des pires situations, mais elles ne sont que trop répandues. Le mariage après un divorce est quelque chose qu’une telle femme ne désire pas ; une vie de célibataire est morne, mais le changement est effrayant : et si le nouveau était le même que l’ancien ?

Se consacrer entièrement à l’éducation de l’enfant

Imaginez une mère dévouée et une épouse aimante qui a tout consacré à la famille, mais qui doit maintenant vivre une séparation avec son conjoint. L’une des deux « choses » sur lesquelles ses émotions étaient concentrées est laissée pour compte – il subit une « double dose » de compassion. La dame ne réfléchit même pas à la manière d’organiser une vie personnelle pour elle et l’enfant, se consacrant entièrement à l’éducation de l’enfant. Les soins parentaux sont souvent excessifs, ce qui est néfaste à la fois pour la femme et pour les enfants.

Une telle mère célibataire tente de « lier » physiquement l’enfant à lui-même, lui interdit de fréquenter ses amis, veut contrôler tous les domaines de sa vie et impose son point de vue parce qu’elle « sait mieux ». Les effets sont tragiques, en particulier pour les garçons : mentalité désordonnée, repli sur soi, incapacité à porter des jugements autonomes et problèmes de socialisation.

Il est extrêmement difficile pour ces individus d’être véritablement heureux dans l’avenir : leurs parents ne les laissent pas partir avant longtemps, et le désir de construire leur propre vie entraîne souvent des sentiments de culpabilité envers leur mère. Lorsqu’un enfant adulte « rompt » avec sa mère et se marie, la mère se sent abandonnée une seconde fois et en souffre.

La discorde dans l’intimité.

La psychologie et la médecine officielle reconnaissent depuis longtemps que des rapports sexuels réguliers sont importants pour la santé physique et mentale. Cependant, les mamans célibataires n’ont tout simplement pas quelqu’un avec qui avoir des rapports sexuels. Cela entraîne une instabilité émotionnelle, qui est exacerbée par les perturbations hormonales et le manque de libération sexuelle.

Ces mères célibataires se disputent souvent avec leur entourage et, par conséquent, elles commencent à avoir des problèmes au travail, dans leurs relations avec leurs amis, leurs collègues et leurs enfants. Elles éclatent de rire, ce qui rend beaucoup plus difficile la recherche d’un nouveau compagnon de vie. Une solution consiste à avoir des « relations sexuelles d’amitié » avec un compagnon tout aussi solitaire.

Vous ne vous devrez rien l’un à l’autre, mais le fait de passer du temps ensemble vous sera bénéfique à tous les deux. Il n’est pas rare que de tels couples aient une famille robuste. Si cela ne fonctionne pas pour vous, demandez conseil à un psychologue pour vos relations amoureuses et suivez une thérapie. Ainsi, vous apprenez à considérer le problème sous un angle nouveau et à interpréter les choses différemment, et vous vous sentez à nouveau une femme légitime qui mérite une chance d’accéder au bonheur personnel.

La peur que l’enfant et votre nouveau compagnon soient en conflit.

En effet, il arrive souvent que les enfants ne considèrent pas leur beau-père comme proche, ne tiennent pas compte de ses conseils et ne le voient pas comme une figure autoritaire qui tente de « mettre le bazar ». Les causes de cette attitude peuvent aller de la simple jalousie (ils ne veulent partager leur mère avec personne) à une réticence à accepter que les parents soient définitivement divorcés.

La vision du nouveau membre de la famille des enfants est surtout déterminée par la femme elle-même : comment elle élève les enfants, combien de temps elle leur consacre et comment elle ne les oublie pas lors d’un rendez-vous. Une mère célibataire peut se lier d’amitié avec un prétendant ayant des enfants si elle se prépare correctement.

La peur d’être jugée par les autres.

Une femme célibataire avec un enfant ne suscite plus d’hostilité sociale ou de regards étonnés. Cependant, certaines femmes pensent encore que divorcer est une honte. De telles attitudes sont souvent associées aux femmes élevées selon des canons stricts. Il est important de reconnaître que le mode de vie actuel est fondamentalement différent de ce qu’il était auparavant.

Après un divorce, il n’est pas indispensable de renoncer à soi-même et de ne s’occuper que de l’enfant ; vous avez le droit de continuer, de chercher un nouveau partenaire, d’aller à des rendez-vous et de rencontrer des hommes même si vous êtes mère célibataire (voir ce guide pour trouver un partenaire quand on est une maman divorcée). Les personnes normales ne jugeront pas votre quête de plaisir personnel ; les autres l’ignoreront tout simplement.

Comment avoir une vie amoureuse sans mettre votre enfant en danger ?

Le premier critère est qu’il existe une vie amoureuse après le divorce ! Toute femme devrait savoir que si ça ne marche pas avec un homme, elle devrait trouver quelqu’un qui l’appréciera en tant que personne et la trouvera intrigante en tant que partenaire de vie, qu’elle ait ou non des enfants.

Mère célibataire : comment revivre une relation amoureuse ?

Soyez honnête avec vous-même en ce qui concerne votre apparence.

De nombreuses mères qui sont tristes après une rupture cessent de prendre soin d’elles-mêmes, ne régulent pas leur alimentation et, par conséquent, prennent du poids et ont mauvaise mine. D’autres fois, les femmes changent pour le mieux afin d’en vouloir aux hommes qui les ont abandonnées.

La deuxième méthode est plus valorisante pour le moral. Après tout, un beau reflet dans le miroir est un moyen formidable d’augmenter l’estime de soi. Si le premier scénario vous décrit, reconnaissez le problème et commencez à le résoudre. Inscrivez-vous à un club de gym, rafraîchissez votre tenue et changez votre coiffure – créez une image impeccable de vous-même et efforcez-vous d’être à la hauteur.

La croissance personnelle est essentielle avant de débuter une vie amoureuse

Même si vous êtes une mère célibataire avec deux enfants, ce n’est pas une excuse pour confiner votre cercle d’intérêts aux seules exigences de vos enfants. Ils n’ont pas besoin de renoncer à votre vie ou à vos intérêts parce que vous en avez. Le divorce est souvent causé par une différence dans le niveau de développement du mari et de la femme.

Considérez le scénario suivant : avant le mariage, un homme et une femme s’intéressaient l’un à l’autre, assistaient à des expositions et autres événements, découvraient des thèmes de communication et de développement polyvalent. Après la naissance de sa femme et son installation à la maison, ses hobbies se limitent de plus en plus à la cuisine, au ménage et au changement de couches.

Quel est l’état émotionnel de l’homme ? Il est souvent dupe et se demande où est passée la femme vive et brillante dont il est tombé amoureux, et comment elle a pu devenir une femme au foyer ennuyeuse. Si vous vous demandez comment vous marier avec un enfant dans les bras, devenez le genre de personne avec qui il vaut la peine de passer du temps, que vous ayez des enfants ou non.

Ne dissimulez jamais la présence d’un enfant avant de commencer une relation amoureuse

Lorsque vous rencontrez la personne en ligne, fournissez cette information dans le questionnaire, et lorsque vous la rencontrez en personne, incluez-la dans la rencontre initiale. Cela vous évitera de perdre du temps et d’être déçu. Après tout, il est plus difficile de vivre une autre rupture parce que le gars ne veut pas aller dans une famille avec un enfant que de ne pas commencer une relation amoureuse avec lui.

Ne soyez pas pressé.

Comme il n’est pas toujours simple de se marier avec un petit enfant, de nombreuses femmes s’efforcent d’épouser un nouveau petit ami aussi vite que possible. Nous décourageons sévèrement cette attitude. Commencez par apprendre à vous connaître, à vous parler et à voir si vos perspectives sur la vie sont similaires. Sinon, un mariage précipité pourrait être suivi d’un divorce rapide, ce qui finirait par convaincre la dame de sa propre malchance et du manque d' »hommes normaux » dans le monde.

Ne vous déchargez pas de vos propres problèmes sur lui

N’oubliez pas que votre nouvel compagnon est une personne avec ses propres besoins ; ne vous déchargez pas de vos propres problèmes sur lui dès le départ, en vous cachant derrière votre statut de mère célibataire. Oui, c’est difficile, mais l’homme mérite votre attention si vous voulez construire une vie avec lui. Montrez de l’intérêt pour ses affaires, parlez-lui de sujets neutres et ne lui laissez pas croire qu’il n’est nécessaire que comme aide ou pourvoyeur.

Préparez vos enfants mentalement.

Comment présenter l’enfant à un nouvel homme – c’est l’une des principales questions que se posent les mères divorcées. Avec les nourrissons, c’est plus facile : ils s’habituent rapidement au nouveau membre de la famille. Toutefois, à l’avenir, vous devez discuter soigneusement de la situation et, si possible, les présenter au père biologique. Sinon, les voisins ou les parents peuvent le faire pour vous, et il existe de nombreuses façons de le faire.

Apprenez à vous connaître grâce à des amis communs.

De nombreuses femmes n’ont aucune idée de la manière de commencer une nouvelle vie après un divorce avec un jeune enfant ; elles ne savent pas où se rencontrer, comment entamer une conversation avec un homme qui leur plaît. Demandez à vos copines/amis si elles ont en tête un homme disponible, organisez une réunion générale où vous vous verrez. Une atmosphère détendue, le fait d’avoir un « lien » sous la forme d’amis communs est une bonne base pour une communication ultérieure.

Trouver un homme qui accepte une femme avec des enfants

La vérité est que le nombre d’enfants n’a aucune incidence sur la décision d’un homme. Si vous rencontrez un homme qui est prêt à faire partie de votre famille et à élever un enfant, vous pouvez vous marier avec des enfants, même si vous en avez deux ou trois. Si un nouveau prétendant vous informe qu’il n’est pas prêt à en avoir deux, il est peu probable qu’il épouse également une femme avec un enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.